Afrique : l’OMS alloue 6,5 millions d’euros pour appuyer la lutte contre les abus sexuels

L’organisation mondiale de la Santé (OMS) annonce la mise en place, dans les prochains jours, d’une stratégie de tolérance zéro, pour éviter les abus sexuels.

L’OMS alloue, à cet effet, une enveloppe de 6,5 millions d’euros pour l’implémentation d’un système de détection, de sanction et de prévention d’abus sexuels dans le cadre des missions de ses agents.

En effet, ce fonds de départ permettra à recruter et envoyer des enquêteurs et autres experts dans 10 pays à profil de risque élevé. Il s’agit notamment de Yémen, la Centrafrique, l’Afghanistan, le Soudan, le Sud-Soudan, l’Ethiopie, le Venezuela, la Somalie, la RDC et le Nigeria.

Signalons que la mise en place de cette stratégie intervient après l’accusation d’abus sexuels de 21 agents de l’OMS en République Démocratique du Congo.

Ainsi, ce plan implique un changement de culture et le renforcement des responsabilités de la direction ainsi que des agents.

Il s’agira de « réformer la culture de l’OMS, ses structures et ses systèmes, afin de créer une culture dans laquelle l’exploitation et les agressions sexuelles n’ont pas de place, dans laquelle l’impunité n’existe pas et qui soit dotée d’une tolérance zéro face à l’inaction », a indiqué le Président de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom.

Par ailleurs, a-t-il souligné, « dans l’immédiat un spécialiste en prévention des agressions sexuelles a été dépêché à Beni en RDC où une épidémie d’Ebola a ressurgi il y a quelques jours ».

Agnès KAYEMBE/Zoom-Eco

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*