Affrontement entre Luba et Kuba à Bakuakenge: la maison de Boshab incendiée

La localité de Bakuakege aux limites entre les provinces du Kasaï et Kasaï Central a été le théâtre des affrontements sanglants entre les Lubaphones et les Kuba ce lundi 29 mars.

Au moins 13 corps des personnes tuées à la machette ont été retrouvés au sol suite aux affrontements entre les communautés locales. On apprend aussi que la maison du sénateur Evariste Boshab a été incendiée en plus de 100 autres cases. La cité reste déserte à partir de de Bakuakenge à Tete KAlamba (village natal de Boshab). Près de 20.000 personnes sont en brousse, 9 autres grièvement blessées dont 4 dans un état critique à l’hôpital de Kakenge.

Le centre santé de cette localité est pillée et deux moulins incendiés. Selon un témoin, l’affrontement entre les lubaphones de Bena Milombe et les Kuba, tribu du sénateur Evariste Boshab, ont commencé en pleine journée et l’armée s’est dit impuissante face à l’ampleur de l’événement.

L’administrateur de territoire de Demba (Kasaï Central) arrivé également à Bakuakenge confirme la version et dit avoir participé à un conseil de sécurité mixte avec son collègue de Mweka pour des mesures appropriées.

Pour l’instant le bilan officiel n’est pas connu mais selon les témoins il pourra être revu à la hausse. On compte de nombreuses personnes disparues.

Cet affrontement à Bakuakenge a pour cause une mésentente le dimanche entre un homme de tribu Kuba qui vivait en union libre avec une femme lubaphone au sujet d’une assistance en cash du Programme alimentaire mondiale (PAM) aux sinistrés du mois d’août 2020.

Le Lubaphone n’ont pas supporté cette humiliation de leur soeur et ont assommé leur beau-frère. La tension a, ainsi, gagné toute la localité occasionnant des victimes de toute part.

Jacques Kalokola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.