A Kikwit, le monument de Kester Emeneya menacé par ses fans

Le monument en hommage à l’artiste- musicien King Kester Emeneya inauguré le 20 février 2021 à Kikwit, sa ville natale, est menacé de démolition par la majorité des jeunes.
La raison de cette colère est né à la non reproduction correcte de l’image de leur fils et îdole King Kester Emeneya, décédé le 13 février 2014 en France

Cet ouvrage d’architecture et de sculpture fait pour transmettre à la postérité la mémoire de cette personne illustre qui a ajouté et laissé un plus dans la musique congolaise, mérite perfection.
A ce stade, on doit corriger les défauts et non la démolition. Car détruire coûte moins que construire qui est l’oeuvre des gros moyens et de la volonté.

Non pas que nous voulions jeter le moindre soupçon sur la droiture personnelle des ceux qui polémisent aujourd’hui autour de ce monument.

Sept ans après sa mort, le père fondateur de l’orchestre Victoria Eleison, King Kester Emeneya, un des grands artistes musiciens de la R.D. Congo, est immortalisé à Kikwit.

Le maire de la ville, Léonard Mutangu, qui a procédé a l’inauguration de ce monument, le samedi 20 février a tenu à sa protection contre les partisants de la demolition.

Initiative personnelle

Le monument érigé est l’initiative de Papy Muluba, un des jeunes dynamiques de la ville. Il en a realisé sans l’appui extérieur.

« Si j’ai eu cette idée, c’est puisque King Kester Emeneya a grandement défendu l’honneur de Kikwit et du pays à l’étranger. Il avait donné une grande valeur à la langue Kikongo. La fabrication de ce monument par un artiste de la place est corollaire à un coup financier, un sacrifice humain et un travail de longue haleine. Mon regret est du fait que plusieurs personnes que le comité d’organisation a sollicité les moyens financiers, auprès d’elles, surtout les politiciens, n’ont rien donné pour cet évènement » , a déclaré Papy Muluba, initiateur du projet.

Le maire veut plusieurs Kester Emeneya à Kikwit

« Il faut que nous ayions plusieurs autres Kester dans la ville de Kikwit. Que les jeunes prennent leur responsabilité en mains », a souhaité Leonard Mutangu.
 
Les Kikwitois ont fait un constat curieux, soulignant que ce monument ne ressemble en rien à cette icône de la musique congolaise. Ils sont estomaqués de voir plutôt un «King chinois», différent de leur star. Ils ont crié et ne cessent de réclamer que ce n’est pas du tout leur King qu’on a représenté à travers ce monument ! « Celui-ci, ressemble à un chinois, et non à King oKester Emeneya congolais », ne cessent-ils de déplorer.

Il est parti à ans 58 ans d’âge

Pour rappel, Jean-Baptiste Emeneya Mubiala, plus connu sous le nom de King Kester Emeneya, né le 23 novembre 1956 à Kikwit et décédé le 13 février 2014 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète de musique congolaise

Gel Boumbe

.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.