Site icon SPHYNXRDC

Un homme tente de s’immoler par le feu devant le tribunal où est jugé Donald Trump : ce que l’on sait

Un homme a tenté de s’immoler par le feu vendredi devant le tribunal de New York où est jugé l’ex-président Donald Trump. Reuters/Brendan McDermid© Brendan McDermid

Les images sont choquantes. Un homme se trouve dans un « état critique », après avoir tenté de s’immoler par le feu vendredi devant le tribunal de New York, où est jugé l’ex-président Donald Trump, a indiqué la police locale.

L’homme s’est aspergé de liquide autour de 13h35, heure locale, dans un square situé en face du palais de justice. Il se trouvait dans une zone réservée aux soutiens de Donald Trump, selon le New York Times. Il aurait utilisé une « substance à base d’alcool, utilisée comme nettoyant », a indiqué la police lors d’une conférence de presse peu après le drame.

La victime, les deux mains derrière la tête, s’est transformée en torche vivante, vers laquelle se sont d’abord précipités des témoins. Des policiers sont intervenus au bout de quelques minutes, avant qu’un extincteur ne soit utilisé contre le brasier. L’homme a été embarqué dans une ambulance pour être transporté à l’hôpital. Il se trouve dans un « état critique » mais est « vivant », selon la police.

Quatre personnes ayant tenté de lui porter secours, dont des policiers, souffrent de blessures légères dues au feu, a également indiqué la police. « Pour le moment, il n’y a aucune menace à la sécurité publique, attendez-vous à une augmentation des embouteillages dans la région pendant que nos détectives mènent leur enquête », a assuré Kaz Daughtry, commissaire adjoint aux opérations du département de police de New York, sur X.

« Théories conspirationnistes »

Les raisons de ce geste restent floues pour le moment. Selon la police, l’homme a jeté des tracts en l’air avant de se mettre le feu. Ces tracts faisaient référence à des « théories conspirationnistes », a précisé la police. « Il y a des informations sur des combines de type Ponzi et sur le fait que certains de nos établissements scolaires sont des façades pour la mafia », a notamment indiqué un responsable de la police. Un témoin interrogé par Reuters a également mentionné un prospectus intitulé « La véritable histoire du monde », faisant référence à des « milliardaires maléfiques ». Aucune référence à Donald Trump n’a en revanche été identifiée dans un premier temps, et l’ex-président ne semblait pas être ciblé par cet acte, selon les forces de l’ordre.

La personne qui a tenté de s’immoler par le feu est un homme né en 1987, originaire de Floride, qui serait arrivé à New York dans la semaine, a précisé la police. Il s’appelle, selon elle, Maxwell Azzarello. Il était arrivé il y a quelques jours à New York.

Ce drame s’est déroulé peu après la fin de la sélection du jury pour le procès de Donald Trump, ouvrant la voie au début des débats. L’ex-président américain est jugé dans cette affaire pour des paiements dissimulés pour acheter le silence d’une ancienne star de films X, Stormy Daniels, à quelques jours du scrutin de 2016 qu’il avait remporté sur le fil face à la candidate démocrate Hillary Clinton.

Le Parisien
Quitter la version mobile