Le Premier Ministre Sama Lukonde a lancé les travaux de l’Atelier de restitution de l’étude sur la création d’une Banque d’Investissement et de Garantie (BIG) en RDC

Le Premier Ministre Sama Lukonde a lancé les travaux de l’Atelier de restitution de l’étude sur la création d’une Banque d’Investissement et de Garantie (BIG) en RDC

0 0
Read Time:3 Minute, 12 Second

Kinshasa, le 10 Février 2022.

Le Gouvernement de la République  tend lentement mais sûrement vers la mise en œuvre effective de la Banque d’Investissement et de Garantie en RDC, une réforme importante qui vise à garantir les investissements publics et privés en vue de favoriser le développement économique du pays. C’est dans cette optique que le Premier Ministre Sama Lukonde Kyenge a procédé, ce jeudi 10 février 2022 à l’hôtel du Fleuve, à l’ouverture officielle des travaux de l’atelier de restitution de l’étude de faisabilité relative à la mise en place effective de ce projet.

Cet atelier organisé par le Ministère de l’industrie permet aux différents participants d’apporter des commentaires nécessaires sur l’étude réalisée par l’équipe Finactu, financé par le FPI avec le BCECO comme Maître d’ouvrage délégué,  pour ainsi ouvrir la voie à la matérialisation de ce projet qui va permettre d’accélérer le développement socioéconomique de la République Démocratique du Congo.

Dans son mot de bienvenue,  le Ministre de l’industrie Julien Paluku a rendu un vibrant hommage au Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa vision éclairée  de faire de la RDC un pays où le climat des affaires reste une préoccupation du Gouvernement en vue d’attirer davantage les investisseurs intéressés. Cette vision est traduite par le Gouvernement dirigé par le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde qui a tenu personnellement à présider l’ouverture de cet atelier  au regard de sa pertinence pour le pays.

Pour le Premier Ministre Sama Lukonde, la création de cette Banque d’investissement reste une priorité pour son Gouvernement. 

« Les commentaires que les différentes personnalités vont apporter à cette étude permettront de jeter un regard sur ce qui a été fait en vue de relever les défis majeurs avant de projeter la mise en œuvre effective de cette Banque qui contribuera à soutenir l’économie par la création des industries locales dans notre pays. La création de cette institution de financement est une priorité qui s’alligne sur le programme d’action du Gouvernement pour la période 2021-2023 et s’inscrit dans la droite ligne de la vision de son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’État, qui veut faire de notre pays, un État fort, prospère et solidaire. C’est lui qui nous a assignés la mission de réorganiser et de restructurer notre économie avec l’ambition courageuse de créer davantage des richesses, de mieux en assurer la répartition entre les différentes couches de la population », a dit en substance le Chef du Gouvernement.

Par ailleurs, il a promis l’accompagnement de son Gouvernement pour la mise en œuvre effective de ce projet.

« Pour ma part, je tiens à vous rassurer de l’accompagnement du gouvernement en vue de l’atteinte des objectifs assignés notamment la mise en œuvre effective de la Banque d’investissement et de garantie en République Démocratique du Congo. Par ailleurs, je remercie toutes les parties prenantes pour les efforts fournis en vue de la réalisation de cette étude dont les conclusions étaient attendues depuis plus de deux ans », a  conclu le chef du Gouvernement.

Cette étude a connu aussi le concours de plusieurs parties prenantes notamment les experts de la présidence de la République, de la Primature, du Ministère de l’Industrie, des Finances, du Portefeuille, de la Banque Centrale du Congo ainsi que d’autres intervenants. 

La Banque  d’Investissement et de Garantie, une fois mise en place, sera un outil important au service du développement économique et social de la RDC qui souffre d’un déficit de manque de financement de l’économie. Une situation qui met les PME en difficultés pour accéder aux financements. D’où la nécessité de mettre sur pied cette Banque d’investissement. La BIG pourrait apporter des garanties au bénéfice des  Banques commerciales. Elle pourrait également apporter des crédits et une assistance technique aux PME.

Cellule de communication de la Primature

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
A la une Actualité Economie Industrie politique