13e Jeux Africains d’Accra : Les athlètes congolais brillent malgré un financement précaire

Dans l’effervescence des 13e Jeux africains à Accra, au Ghana, les athlètes congolais ont démontré une détermination sans faille malgré des conditions de préparation difficiles et un financement quasi inexistant de la part du gouvernement.

Parmi ces héros méconnus, les Léopards du noble art comprendre par la boxe ont porté haut les couleurs de la République Démocratique du Congo à ces Jeux africains d’Accra, au Ghana, en remportant 11 médailles lors des finales dans différentes catégories.

À tout seigneur, tout honneur, deux boxeurs congolais ont brillé de mille feux, Steve Kulenguluka, catégorie messieurs 71 kg a battu l’Égyptien Omar Elsayed (5-0) et Peter Pita Kabeji, dans la catégorie 80 kg a dominé l’Algérien Houmri Mohamed (4-3).

S’est ensuivi 9 médailles dont 5 en argent avec Tulembekwa Zola, catégorie messieurs -48 kg, Merveille Mbalayi, catégorie dames -63 kg, Jorbelle Malewu, catégorie dames +81 kg, Boniface Zengala, catégorie messieurs -67 kg, Marie-Joëlle Mwika, catégorie dames -71 kg et quatre pugilistes ont glané les médailles de bronze : Gisèle Nyembo, catégorie dames -52 kgBrigitte Mbabi, catégorie dames -70 kg, Nathan Mbeli, catégorie messieurs -86 kg, Lazare Bweluzey, catégorie messieurs +92 kg.

Ce résultat remarquable s’inscrit dans une moisson globale de 18 médailles pour la RDC, dont 2 en or, 7 en argent et 9 en bronze. Malgré des ressources limitées et des conditions précaires, les athlètes congolais ont su se surpasser et faire honneur à leur pays. Que dire du handball où, chez les Messieurs comme chez les dames, la RDC a obtenu les médailles d’argent.In globo, les disciplines telles que la lutte libre (4 médailles), le basket-ball 3X3(1 médaille), le handball (2 médailles) et surtout la boxe (11) ont été les fers de lance de cette réussite, offrant un spectacle intense et émouvant aux spectateurs présents. La RDC a ainsi grimpé dans le classement pour se hisser à la 19e position mieux que lors de l’édition précédente. Les athlètes ont tout donné, dépassant toutes les attentes malgré les obstacles rencontrés en chemin.

Les rideaux de Jeux africains d’Accra s’étant fermé le samedi 23 mars. Il est indéniable que le talent et la détermination des athlètes congolais méritent une reconnaissance plus grande de la part des autorités du pays.

Espérons que ce succès retentissant incitera le gouvernement à soutenir davantage les différentes disciplines sportives du pays pour les compétitions à venir, afin de permettre à ces héros de briller encore plus fort sur la scène internationale. À fortiori, dans 4 mois où, la ville de Paris en France accueillera les jeux olympiques, là encore, la RDC n’aura que plus ou moins 5 athlètes dont Marcela Sakobi.

Seule recommandation à fournir, aux gestionnaires du pays, éviter les aventures de J.O de Tokyo au Japon où, l’impréparation mêlée au niveau bas des athlètes n’ont pas permis à ces ambassadeurs de se rapprocher ne fus que du bronze.Éviter, surtout, des détournements des deniers publics et l’envoient des personnes toutes (autres) que les acteurs de l’événement (J.O) en France.

NGK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verified by MonsterInsights